Le projet SATELIT

Au-delà du développement des savoirs, l'Université a vocation à jouer un rôle majeur dans le développement économique et l'employabilité des étudiants qu'elle a formés, en particulier, des Doctorant-e-s qui participent à la production des résultats scientifiques pour l'Université et qui peuvent être sources d'innovations et porteurs d'emplois. Or, dans plusieurs Universités du Maghreb, le manque d'infrastructures dédiées à l'Innovation et au Transfert de technologies ou, quand elles existent, la nécessité de consolider leur position dans l'écosystème d'innovation, posent un problème de fond dans un contexte de course mondiale à l'innovation et de performances universitaires. D’autant que les besoins des Entreprises en matière d’appui à l’innovation ont évolué.

En réponse, le projet SATELIT propose des solutionsau niveau local (renforcement des capacités et échanges de bonnes pratiques), au niveau national (modernisation des programmes nationaux ), au niveau régional (polarisation de l'Education à l'Innovation en Méditerranée).

La mission de SATELIT est de consolider le positionnement des universités du maghreb dans leur écosystème d’innovation par le renforcement des capacités, les partenariats intersectoriels, le leadership.

Action clé

Niveau local

Renforcement des capacités et échanges de bonnes pratiques

Niveau national

Modernisation de programmes

Niveau méditerranéen

Polarisation de l'Education à l'Innovation

Impact attendu du projet

Impact technologique

L'impact du renforcement des capacités, en faisant avancer les connaissances et les techniques, est attendu en premier lieu sur les Universités, sur l'amélioration et la professionnalisation des bureaux universitaires d'Innovation et Transfert de technologie qui offriront donc un meilleur niveau de service aux Enseignants-Chercheurs et Doctorant(e)s. Cette élévation positionnera les Universités ou consolidera leur rôle dans l'écosystème de la chaîne de l'Innovation, dans leur environnnement local et aura un effet levier sur l'augmentation de l'employabilité des doctorant(e)s par la création de starts-up et d'entreprises. L'application d'approches innovantes technologiques et de solutions opérationnelles, adaptées aux conditions locales sont un autre impact local.

Les Ministères de l'Enseignement supérieur mettront en oeuvre et superviseront au niveau national les Journées d'Alliances et de Rencontres entre Universités, Entreprises, Doctorants. Elles auront un impact pour ces derniers avec, en plus la participation acteurs sociaux comme les Agences nationales pour l'emploi des trois pays. Les Journées pourront être dupliquées dans les Universités non partenaires.

Le projet SATELIT aura aussi une force de frappe au niveau des politiques nationales puisque les Ministères de l'Enseignement et ceux de l'Emploi et la Formation professionnelle du Maghreb seront eux destinataires des conclusions issues de l'enquête pour lancer le chantier de la professionnalisation des Doctorant(e)s.

Impact social

Avec les capacités des jeunes diplômés, notamment doctorants, à renforcer leur lisibilité dans le cadre de la recherche d'emploi. Les Ministères de l'Enseignement supérieur mettront en oeuvre et superviseront au niveau national les journées destinées aux Universités, Entreprises, Doctorants. Elles auront un impact pour ces derniers avec, en plus la participation acteurs sociaux comme les Agences nationales pour l'emploi des trois pays. Le projet SATELIT mettra en commun des compétences et des activités qui auront un impact à court, moyen et long termes pour une plus grande efficacité à travers des synergies et les complémentarités entre les diverses Organismes impliqués.

Le partage des savoirs et savoir-faire sur la Culture de l'Innovation nécessitera une polarisation d'ampleur régionale, au sens du voisinage prôné par Erasmus Plus : le Pôle euro-méditerranéen Education à l'Innovation en sera le résultat tanglible, visible et pérenne du projet des pays et acteurs partenaires du projet. Mais il aura vocation à s'élargir géographiquement, universitairement, institutionnellement, avec les secteurs industriels de pointe, les associations d'étudiants, les acteurs du dilogue inter cuiltrels, les portuers et promoteurs de projets ayant trait à la thématique et déjà financés par la Commission européenne, au titre de ses programmes. Cette capitalisation des résultats valorisera aussi les politiques d'Education et de Recherche de l'Union européenne. Il contribuera ainsi au développement d'un espace de compétitivité à haute performance et de l'Espace euro-méditerranéen de l'Enseignement supérieur et de l'Innovation.

Photos

Objectifs

SATELIT vise à consolider le positionnement des universités du Maghreb dans leur écosystème d’innovation par le renforcement des capacités, les partenariats inter-sectoriels, le leadership.

  • créer une formation commune à haute valeur ajoutée en innovation et transfert de technologies pour 24 cadres.
  • améliorer la qualité de la prise en charge des résultats de la recherche publique : valorisation, mise sur le marché, accélération, spinoffs, startups, entrepreneuriat et entrepreneuriat au féminin.
  • structurer 6 bureaux universitaires d’accélération dans la chaîne d’innovation.
  • soutenir la professionnalisation des doctorant-e-s.
  • contribuer à l’employabilité des jeunes diplômé-e-s.
  • augmenter les coopérations territoriales par les alliances triple hélice, les séminaires idées innovantes, le transfert de compétences.
  • promouvoir la culture de l’innovation par la constitution du pôle ELIT « Euro-méditerranée Leader d’Innovations et Transferts ».

Le projet SATELIT implique 21 partenaires de 6 pays de la Méditerranée occidentale, publics et privés, de 2016 à 2019.